Je vous emmène à Ho Chi Minh Ville à la rencontre de Claire Bailliez. L’expatriation a permis à Claire de devenir coach en intelligence relationnelle. Claire va nous expliquer comment, suite à la rencontre avec la méditation et le yoga, elle a réussi à mettre ces valeurs très spirituelles au coeur de son activité. La spiritualité au service du Business?! C’est possible dans Expat Heroes!

Questions:

  • Avec le recul, comment as-tu vécu cette décision de départ vers le Vietnam? [00:45]
  • As-tu eu le sentiment de t’être sacrifiée? [02:39]
  • Pourquoi cette envie de reconversion? [03:32]
  • Frustrée d’être en même temps enceinte et d’avoir son projet, pourquoi? [06:45]
  • Lancer son activité a été un voyage intérieur pour toi, qu’as-tu appris? [09:33]
  • Est-ce que tu t’es fait accompagnée? [11:39]
  • Mettre le coeur au centre de son activité business, comment on fait concrètement?! [13:43]
  • Le projet Inspiring Women [16:51]
  • Les principaux challenges que tu as relevés en devenant entrepreneure? [18:37]
  • …pour bien s’installer à Ho Chi Minh Ville au Vietnam [20:33] :
  • Quels sont les choses qui t’ont le plus marquées au Vietnam [20:47]
  • Plusieurs Asie? [21:15]
  • Est-ce que c’est dangereux de conduire au Vietnam? [22:24]
  • Est-ce qu’on peut facilement trouver un poste? [23:44]
  • Dans quels quartiers vivre à Ho Chi Minh? [24:39]
  • Où sont scolarisées tes filles? En école française? Y a-t-il des écoles internationales? [26:27]
  • Des sites Internet à conseiller? [27:32]
  • Un dernier mot à ceux qui s’apprêtent à partir? [28:14]

Notes de l’épisode – extraits:

« Quand le projet nous est tombé dessus, on s’est dit, c’est un signe, ça n’arrive pas 2 fois alors on y va! »

« Ça a été une expérience difficile parfois douloureuse, mais ça nous a fait grandir l’un et l’autre, on a découvert des expériences fabuleuses, rencontré des gens merveilleux et encore aujourd’hui, c’est une expérience qui continue de nous enrichir. »

« Je n’ai pas eu le sentiment de mettre ma vie et ma carrière entre parenthèses. »

« On devient femme de. On se sent invisible, inutile. Un besoin criant de reprendre les rênes. »

« Je me suis dit, je vais créer mon idéal, la vie dont je rêve on ne l’a pas souvent dans la vie, donc fallait la saisir. »

« Etre dépendante financièrement de mon mari était une vraie frustration, ça signifiait pour moi manquer de liberté, ça me donnait l’impression d’être prisonnière dans une cage dorée. Créer mon entreprise c’était retrouver mon indépendance, ré-accéder à ma liberté. »

« A chaque grossesse, je me suis rendue compte que j’accouchais à chaque fois d’un nouveau projet ».

« Découvrir que j’étais surdouée m’a libéré sur beaucoup de choses, dans mon couple, dans la façon de me positionner dans mon entreprise. J’ai pu mettre des mots sur tous les maux que je ressentais. C’est comme si j’avais remis une pièce du puzzle dans ma vie. Cette quête identitaire personnelle m’a permis de construire mon identité de marque. »

« C’est plus une capacité à être qu’à faire. J’ai appris à faire stop. J’ai fait la rencontre de la méditation et du yoga qui m’accompagnent au quotidien pour me rappeler à prendre le temps d’être ».

« Aller voir au delà du business, qu’est-ce qui est important pour toi, quels sont tes besoins. Au début c’était avoir de l’argent. Mais à essayer de satisfaire ce besoin, mon niveau d’énergie était très bas. J’arrivais pas à me reconnecter à cette joie. Le besoin pour moi était de retrouver cette joie ce plaisir. Les choix que tu fais s’alignent ensuite beaucoup plus avec ce que tu es. L’argent n’est qu’une conséquence. »

« Se reconnecter à ses propres forces, son rêve, son idéal, sa capacité d’être créative et d’innover, le bonheur pour soi. »

« Le Vietnam est vraiment un pays de contrastes, c’est vraiment soit on aime, soit on déteste. »

« Le silence est un luxe au Vietnam ».

Liens:

Structures enseignant le français à Ho Chi Minh Ville 

L’association franco-vietnamienne

Groupe Facebook Expats in Ho Chi Minh

Granaskills

10 pistes pour devenir un leader éclairé – Les Echos Business

Comments are closed.

Expat Heroes © 2017
%d blogueurs aiment cette page :