Après une expat en Corée, Caroline Michalski, une jeune maman de 36 ans, a décidé de lancer une marque de jeux pour enfants Pioupiourico, des jeux qui donnent envie aux parents de transmettre et aux enfants de découvrir la culture française. Expatriée au Chili, elle nous partage son vécu de jeune entrepreneure et d’expatriée et des conseils pour préparer son installation à Santiago. L’entrepreneuriat en expat ? Un jeu d’enfant avec Caroline.

Pour soutenir le podcast, RDV sur https://www.tipeee.com/expat-heroes.

 

QUESTIONS

1. Tu as 36 ans, tu vis au Chili. Tu as deux enfants de moins de 3 ans. Tu viens de créer ta marque de jeux pour enfants, Pioupiourico. Qu’est-ce que les jeux Pioupiourico ont de particulier? 01:36

2. Est-ce que le made in France est  une exigence forte de ta marque Pioupiourico ? 04:30

3. Ça ne t’a pas fait peur de ne pas être du métier ? 05:04
4. Tu as su t’entourer de personnes talentueuses pour créér l’univers de la marque Pioupiourico. Peux-tu nous en parler ? 05:51
5. C’est la 1ère fois que tu te lances dans l’entrepreneuriat en expatriation. Alors heureuse ? 8:48
6. Tu avais pourtant réussi à retrouver du travail lors de ta précédente expat en corée du sud dans ton domaine de compétences, le marketing et la communication. Tu as définitivement renoncé à chercher du travail au Chili ? 09:14
7. Comment ont réagi tes proches quand tu leur as annoncé la naissance de Pioupiourico ? 11:20

8. Quelles difficultés as-tu rencontré et qu’est-ce qui t »a permis de les surmonter ?  12:21

9. Pour te donner les moyens de réussir, tu as investi financièrement dans Pioupiourico. Aujourd’hui tu lances une campagne de crowdfunding sur ulule. Pourquoi avoir lancé cette campagne et à quoi va servir l’argent récolté ? 14:20

10. Quels conseils tu donnerais conjoints suiveurs qui ont une idée mais qui n’osent pas se lancer ? 16:08

11. PARTIE 2: vivre et s’installer à Santiago au Chili (ville, différences culturelles, communauté française, quartiers) 18:46

 

CE QUE VOUS ALLEZ APPRENDRE

– Pourquoi Caroline a créé des jeux pour enfants sur la culture française.

– Pourquoi le made in France est une exigence de sa marque dès le départ.

– Qu’on peut lancer un produit sur le marché sans forcément être du métier.

– L’état d’esprit qui a permis à Caroline de garder le cap sur le lancement de son projet.

– Les conseils de Caroline pour ceux qui hésitent à devenir entrepreneur nomade.

– Pourquoi Caroline a décidé de se faire accompagner par une coach.

– Les bons conseils pour préparer son installation à Santiago au Chili.

 

LIENS

Faire un don pour soutenir le projet PIOUPIOURICO avant le 5 octobre 2018 sur Ulule: https://fr.ulule.com/pioupiourico-jeu/

Découvrir le travail de Georgia Noël Wolinski

En savoir plus sur l’univers sonore de Marion Cousineau

Groupe Facebook Expat Value.

La coach qui a accompagné Caroline: Dominique Descamps.

L’association Santiago Accueil.

Groupe Facebook des mamans francophones au Chili.

Groupe Facebook français et francophones de Santiago du Chili.

 

Cet épisode vous a plu ? La meilleure façon de soutenir le podcast est de laisser un avis 5 étoiles sur Apple Podcasts ça permettra à d’autres de le découvrir plus facilement. Vous pouvez aussi m’aider financièrement à le développer en versant un euro par mois sur la plateforme tipeee https://www.tipeee.com/expat-heroes.

L’épisode 33 est le 1er épisode focus consacré à la toute première expatriation. Une jeune femme Suisse de 29 ans, Jenny Baumat (originaire de La Chaux-de-Fonds), a accepté de témoigner pour nous partager ses doutes, ses découvertes, ses apprentissages, pour sa toute 1ère fois en Asie. Le 1er épisode cette série a été enregistré avant son départ cet été. On écoutera Jenny chaque mois pour en savoir plus sur son adaptation à cette nouvelle vie en Asie (travail, langue, culture…).

Pour soutenir le podcast, RDV sur https://www.tipeee.com/expat-heroes.

QUESTIONS
1. Quelle a été ta réaction à l’annonce du départ ? 01:45
2. Pourquoi Hong Kong ? 05:17
3; Comment a réagi ta famille ? 05:57
4. Quelles sont tes peurs ? 09:56
5. Tes trois actions en arrivant ? 12:43
6. Qu’est-ce que tu attends de ton expatriation à Hong Kong ? 15:37

 

CE QUE VOUS ALLEZ APPRENDRE
Les circonstances du départ de Jenny.
Que l’expatriation de Jenny rime avec « amour ».
Pas mariée, sans travail, Suisse, en quoi ça complique son expatriation.
CITATIONS

Le moment où ça a été concret pour eux c’est quand j’ai posé ma démission. Ils se sont rendus compte que c’était pas une blague, que j’allais vraiment partir !J’ai l’impression qu’on me dit au revoir comme si on allait plus jamais se revoir. C’est déroutant.

Pourquoi je saute le pas ? J’ai besoin de me dépasser, de voir de quoi je suis capable !

 Cet épisode vous a plu ? La meilleure façon de soutenir le podcast est de laisser un avis 5 étoiles sur Apple Podcasts ça permettra à d’autres de le découvrir plus facilement. Saviez-vous qu’il est réalisé bénévolement par Cristina ? Vous pouvez aussi soutenir son développement en versant un euro par mois sur la plateforme tipeee https://www.tipeee.com/expat-heroes.

Pour ce 32ème épisode, je reçois Xavier Guillemane. Peut-être connaissez-vous l’application Podcast Addict ? Ou peut-être même que vous l’utilisez en ce moment même pour écouter ce podcast ? Eh bien c’est Xavier qui l’a créée. Fin 2008, ce développeur informatique s’amuse à créer pour lui, l’application Podcast Addict pour pouvoir écouter ses podcasts dans le métro sur son téléphone. Il ne se doutait pas que 10 ans plus tard, il y aurait 8 milliards de téléchargements… Ce succès lui a permis de réaliser son rêve: s’expatrier en Californie. A Santa Barbara. Rien à voir avec la série télé vous allez comprendre pourquoi…

Pour soutenir le podcast, RDV sur https://www.tipeee.com/expat-heroes.

 

QUESTIONS

1. Xavier, tu es le créateur de l’application de podcasts pour Androïd, Podcast Addict et tu vis à Santa Barbara aux Etats-Unis. On pourrait penser, en voilà encore un qui lance son activité aux States… Où et quand est née Podcast Addict ? 01:47

2. Ça fait 7 ans que l’application existe. Podcast Addict est l’application de podcast n°1 sur Android avec plus de 8 millions de téléchargements, 1 milliard d’épisodes téléchargés. Quel a été le déclic pour te dire, allez je me lance pour en vivre et passer du statut de salarié à auto-entrepreneur ? 03:02

3. Quelles difficultés as-tu rencontrées dans ce projet et comment tu les as surpassées ? 06:48

4. Huit millions de téléchargements ce n’est pas rien. Ça laisse entrevoir de beaux jours encore à l’application. Tu la gères seul. Envisages-tu de t’associer, de créer ton équipe peut-être pour générer encore plus de bénéfices ? 10:49

5. Il y a 2 ans vous décidez de partir vous installer aux Etats-Unis, à Santa Barbara. Un projet familial ou un projet d’expansion de Podcast Addict ? 11:47

6. A cette époque vous n’étiez pas encore mariés, sans enfants… Quand vous vous êtes lancés il y a 2 ans, vos enfants avaient 7 et 3 ans. C’est bien entendu plus compliqué de prendre la décision de s’expatrier avec des enfants. Qu’est-ce qui vous a fait sauter le pas ? 14:33

7. Comment on se prépare à immigrer aux Etats-Unis avec de jeunes enfants ? 16:34

8. Ce projet d’expatriation est un projet de vie, un projet familial et pas le projet d’un seul homme. Ton épouse a joué un rôle important dans ce changement de vie pour vous 4. Comment ça se passe pour elle ? Dans quelles conditions est-elle arrivée est-ce qu’elle travaille ? 19:19

9. Peut-être qu’un auditeur qui rêve des Etats-Unis, pense plutôt naturellement à Los Angeles… et se dit tiens Santa Barbara, j’y avais pas pensé. Qu’est-ce qui est différent à Santa Barbara et qui fait que vous êtes tombés sous le charme de cette ville ? 21:32

10. Quels conseils tu donnerais à ceux qui veulent s’installer ? 24:13

11. Avec le recul, qu’est-ce que l’expatriation a changé dans votre vie, qu’est-ce que ça a changé en toi ? 20:07

CE QUE VOUS ALLEZ APPRENDRE

Où est née l’application Podcast Addict et comment elle a conquis à l’international.

Pourquoi Google Play avait supprimé Podcast Addict de son catalogue et comment Xavier a résolu le problème.

Pourquoi Xavier a décidé de s’expatrier à Santa Barbara aux Etats-Unis et pour quelle raison il a hésité.

Avec quel visa il est parti et comment sa femme a retrouvé du travail.
IMPORTANT: Ceci fait référence à la réponse de Xavier à la question 8. Le cabinet de conseil auquel réfère Xavier nous a informé qu’il n’exerce pas le métier d’avocat d’immigration, mais agit comme Immigration Consultant.

Les points positifs et négatifs à prendre en compte avant de s’installer à Santa Barbara (coût de la vie, emploi, tourisme…).

Quand Xavier a entendu parler de la série Santa Barbara 🙂

LIENS

Télécharger l’application Podcast Addict sur le Google Play Store: https://play.google.com/store/apps/details?id=com.bambuna.podcastaddict&hl=frDécouvrir Santa Barbara (https://www.jeparsauxusa.com/santa-barbara/ – mai 2018)

S’installer en famille à Santa Barbara avec le visa E2 (https://www.femmexpat.com/destination/amerique-du-nord/etats-unis/vivre-a-santa-barbara/)

Créer une école FLAM: l’exemple de la Petite Ecole de Marianne au Royaume-Uni, épisode #04 du podcast Expat Heroes.

 Cet épisode vous a plu ? La meilleure façon de soutenir le podcast est de laisser un avis 5 étoiles sur Apple Podcasts ça permettra à d’autres de le découvrir plus facilement. Vous pouvez aussi m’aider financièrement à le développer en versant un euro par mois sur la plateforme tipeee https://www.tipeee.com/expat-heroes.