Vous souhaitez connaître le vrai du faux sur l’Asie ? Cet épisode est justement consacré aux idées reçues et aux clichés qu’on peut entendre sur l’Asie, et notamment sur le Vietnam et Singapour. Je reçois un expert pour en parler: Romain Lazzarotto qui produit le podcast « sur les routes de l’Asie » depuis 5 ans. Lyonnais d’origine, il a vécu au Vietnam avant de s’installer à Singapour il y a 8 ans. Il nous donnera aussi plein de conseils pour s’y installer.

Pour soutenir le podcast, RDV sur https://www.tipeee.com/expat-heroes.

 

CE QUE VOUS ALLEZ APPRENDRE

– Le vrai du faux sur l’Asie, sur le Vietnam et Singapour en particulier
– La différence entre une expat au Vietnam et une expat à Singapour (100% vécu par Romain !)
– Le coût de la vie pour s’installer à Singapour
– Des astuces pour trouver du travail à Singapour
– Les sites ressources pour bien préparer son installation à Singapour

 

QUESTIONS
0:53 Skip intro
1:47 Avant de nous faire voyager avec voix, avec tes mots à Singapour, j’aimerais que tu nous parles de ton podcast Sur les Routes de l’Asie lancé il y a 5 ans en juillet 2013. Comment est née cette idée de podcast ?
3:18 Est-ce que tu as été toujours fasciné par l’Asie ?
4:59 Pourquoi pas de la vidéo ?
5:59 Qui sont les invités du podcast sur les routes de l’Asie ?
8:26 Pourquoi avoir choisi de t’expatrier à Singapour ?
11:00 Est-ce que c’est facile de s’adapter à Singapour pour un européen ?
12:02 PARTIE 2 – STOP AUX CLICHÉS SUR L’ASIE
Après avoir vécu en Asie pendant de nombreuses années et t’être nourri de ces interviews, tu as maintenant une meilleure connaissance de l’Asie. Il y a une choses que tu ne supportes pas c’est les clichés qu’on peut lire ou entendre un peu partout, sur les réseaux sociaux ou dans les médias. Voici une série de questions pour connaitre le vrai du faux sur l’Asie.
12:20 On dit souvent qu’il y a plusieurs Asie. Qu’en penses-tu ?
VIETNAM
16:41 Est-ce que le Vietnam est vraiment un pays de traditions ?
18:13 Le silence est un luxe au Vietnam ?
18:08 Des rizières partout à perte de vue ?
SINGAPOUR
20:54 On est fliqués à Singapour, y’a des caméras partout.
21:47 On se prend une amende hors de prix si on crache où si on jette un chewing gum par terre ?
23:54 A Singapour il faut être riche pour y vivre. Et d’ailleurs tout le monde est riche là-bas.
25:44 Le coup de gueule de Romain sur les reportages à la TV française ne montrant que des français qui vivent dans le luxe mais qui ne sont pas la majorité !
PARTIE 3 – S’INSTALLER À SINGAPOUR
30:30 Est-ce qu’on peut arriver là-bas sans travail et trouver sur place ?
34:36 De sites web ou des groupes Facebook à conseiller pour préparer son expat à Singapour ?
36:35 Y a-t-il une communauté française importante ?
LIENS

Découvrir le podcast de Romain: « sur les routes de l’Asie »: http://www.surlesroutesdelasie.com

Les épisodes du podcast « sur les routes de l’Asie » avec Thierry Robinet

Climat saison et météo au Vietnam: https://www.routard.com/guide/vietnam/3007/climat_et_meteo.htm

Quand visiter les rizières en terrasse du Nord au Vietnam

« Quelques jours à Singapour avec Ariane Nabarro » sur le podcast Sur les routes de l’Asie: http://www.surlesroutesdelasie.com/34-quelques-jours-a-singapour

Le site web pour préparer son installation à Singapour: https://paris-singapore.com
Le groupe Facebook Singafrog: https://www.facebook.com/groups/7813395019/

De père français et de mère indienne, Naïna de Bois Juzan a réussi à faire le pont entre ces deux cultures en créant le 1er bistrot français à New Delhi il y a 5 ans. Comment s’est-elle imposé dans l’univers plutôt masculin de la restauration, particulièrement en Inde ? Quelles différences culturelles l’ont marquée ? Pourquoi c’est si difficile de vivre en Inde ? En quoi cette expérience a été un atout pour retrouver du travail en France ?

Pour soutenir le podcast, RDV sur https://www.tipeee.com/expat-heroes.

 

QUESTIONS
0:38 Skip intro
1:46 Pourquoi avoir monté le bistro du parc (1er bistro français) à New Delhi ?
2:33 Comment tes parents ont-ils réagi ?
3:26 Quels étaient les critères les plus importants pour toi ?
5:19 Tu t’es associée à des restaurateurs indiens pour monter le restaurant. Comment t’es-tu fait accepté dans cet univers d’hommes ? Est-ce que le fait que tu sois franco-indienne a été un atout ?
6:35 Est-ce que le fait que tu sois franco-indienne a été un atout ?
7:51 Il y a beaucoup de plats végétariens dans la cuisine indienne alors qu’il y a beaucoup de viande dans la cuisine de bistro. As-tu fait des concessions ?
9:39 Un concept intéressant que tu as réussi à implanter c’est: le made in India. Pour nous, ça va de soi, le circuit local. Et pourtant ça n’est pas le cas en Inde, pourquoi ?
12:58 As-tu des anecdotes à nous raconter qui témoignent des différences culturelles entre la France et l’Inde ?
15:33 En quoi ce restaurant était unique ?
PARTIE 2: VIVRE EN INDE À NEW DELHI
19:15 Ton père est français et ta mère indienne. Tu as une enfance très parisienne bercée par des retours en Inde. A l’âge de 17 ans, tu décides de partir dans un ashram en Inde. Pourquoi ?
22:45 Après un retour bref sur Paris, tu décides de repartir pour passer tes études supérieures en Inde dans le Lady Shri Ram College for Women. Sans tes parents. Pourquoi cette décision ?
24:54 On imagine le fossé culturel qu’il peut exister entre une jeune fille indienne et une jeune fille qui a vécu son adolescence à Paris. Est-ce que tu as réussi à te faire des amies malgré ces différences ?
27:02 Tu as dit à propos de New Delhi, « tout le monde ne peut pas y habiter, il faut être prêt physiquement et mentalement ». Pourquoi c’est difficile de vivre à New Delhi pour un européen ?
31:34 Tu as eu ensuite une expérience professionnelle chez GL events à New Delhi. Ils recherchaient un project manager bilingue hindi pour les jeux du Commonwealth. Quelles différences culturelles as-tu noté dans la manière de travailler?
33:32 On connaît la suite de tes aventures et le beau succès du Bistro du Parc. Tu es rentrée à Paris et tu y habites en ce moment. Pourquoi n’avoir pas poursuivi l’aventure avec le Bistro du Parc ?
35:25 Avec le recul, qu’est-ce que cette expatriation en Inde t’a apporté, quelles leçons tu en retires ?
37:36 Quels super pouvoirs as-tu développé en expatriation ?
38:53 En quoi cette expérience professionnelle en Inde a été un atout pour retrouver du travail en France ?

 

CE QUE VOUS ALLEZ APPRENDRE

– Les différences culturelles entre la France et l’Inde et en particulier concernant le monde de la restauration.

– Pourquoi le made in India ne se faisait pas il y a quelques années.

– Ce qu’est un ashram.

– Pourquoi vivre en Inde est difficile physiquement et psychologiquement.

– Qu’est-ce que le Lady Shri Ram College for Women à New Delhi.

– En quoi cette expatriation a permis à Naïna de célébrer sa double culture Franco-Indienne et de se sentir complètement « balanced » aujourd’hui.

– Pourquoi cette expérience professionnelle a été un atout pour retrouver du travail en France.

 

LIENS

Le plus grand marché de fruits et légumes d’Asie à new Delhi – reportage France TV du 9/10/2018

Le Lady Shri Ram College for Women: http://lsr.edu.in

Suivez Naïna sur Instagram: @nainadebois

 

Cet épisode vous a plu ? Laissez un avis 5 étoiles sur Apple Podcasts ou soutenez son développement en versant un euro par mois sur la plateforme tipeee https://www.tipeee.com/expat-heroes.

Jenny, jeune Suisse de 29 ans, nous raconte ses premières impressions suite à son expatriation à Hong Kong. Cette 2ème rencontre « spécial 1ère expat » a été enregistrée le 20 septembre, 1 mois après son arrivée sur l’île. Vous n’avez pas écouté l’épisode de rencontre avec Jenny avant le grand départ ? Retrouvez-le ici: http://bit.ly/2Mfaurj .

Saviez-vous que ce podcast est réalisé bénévolement par Cristina ? Pour le soutenir, RDV sur https://www.tipeee.com/expat-heroes.

QUESTIONS
1. Bien installée ? 02:08
2. Quelles sont tes premières impressions ? 04:23
3. Qu’est-ce qui t’a surprise en arrivant ? 06:55
4. La Suisse te manque ? 09:39
5. 1ère expérience à l’hôpital 12:39
6. Quelles sont vos rencontres ? 16:26
7. L’action: un anti-dépresseur ! 21:31
7. Niveau recherche de travail: as-tu réussi à avancer ? 25:00
8. Le passage du typhon Mangkhut à Hong Kong. 29:23
Si vous vivez à Hong Kong, que vous recrutez ou travaillez dans le domaine de l’art, que l’énergie de Jenny vous a conquis, envoyez moi un email: contact@expatheroes.com, je lui transmettrai: merci pour elle !
CE QUE VOUS ALLEZ APPRENDRE
Quelle langue on parle à Hong Kong.
Ce qui a révolté Jenny en arrivant.
Les dégâts du typhon Mangkhut.
CITATIONS
« On m’a expliqué dès le départ que Hong Kong était une ville où il fallait faire énormément de networking. »
« Malheureusement vous n’avez pas le visa, on peut pas vous engager pour le moment. Mariez-vous ! »
« Avant l’arrivée du typhon, le prix du scotch a augmenté ! »

LIENS

Où vivre à Hong Kong: les quartiers de Hong Kong https://www.hkaccueil.com/-Les-Quartiers-

L’application My Observatory: https://www.hko.gov.hk/myobservatory_e.htm

 Cet épisode vous a plu ? La meilleure façon de soutenir le podcast est de laisser un avis 5 étoiles sur Apple Podcasts ça permettra à d’autres de le découvrir plus facilement. Saviez-vous qu’il est réalisé bénévolement par Cristina ? Vous pouvez soutenir son développement en versant un euro par mois sur la plateforme tipeee https://www.tipeee.com/expat-heroes.