Qui se cache derrière la success story d’expat.com ? Quelle est l’histoire de Julien Faliu, son fondateur ? Quelle est sa vision de l’expatriation ? Sa vie à l’Ile Maurice ?

QUESTIONS

PARTIE 1: JULIEN L’EXPATRIÉ ET LA SUCCESS STORY EXPAT.COM

  1. A 39 ans, tu es le fondateur et dirigeant de expat.com, une plateforme web de plus de 2 millions de membres à travers le monde. Comment cette aventure a commencé ? [01:10]
  2. Avant de te rencontrer, j’imaginais expat.com comme une entreprise née pour faire du profit dès le départ. En fait, on découvre que le partage d’expérience et l’entraide sont vraiment dans l’ADN d’expat.com, depuis sa création. Quel a été le déclic pour passer du « loisir associatif » au « business » ? [04:33]
  3. Une des raisons du succès est que toi-même tu as vécu à l’étranger: Barcelone, Madrid, Londres et aujourd’hui l’Ile Maurice. Qu’est-ce qui t’a poussé à partir ? [07:24]
  4. Quelles questions faut-il se poser avant de partir pour la 1ère fois ? [09:03]
  5. Des conseils pratiques pour s’intégrer à une nouvelle culture ? [11:36]
  6. Qu’est-ce qu’on trouve sur expat.com qu’on ne trouve pas ailleurs ?[13:22]
  7. Une équipe d’une vingtaine de personnes font vivre expat.com: des communicants, des développeurs web et des modérateurs dans les forums. J’ai découvert qu’il y a aussi ce que vous appelez les « experts ». Tu peux nous expliquer leur rôle ? [15:01]
  8. C’est une entreprise qui roule grâce aux revenus générés par la publicité. Comment tu imagines expat.com dans 5 ans ? [15:40]
  9. Tu gères une équipe d’une vingtaine de personnes de différentes nationalités. Comment on gère les différences culturelles au quotidien ? [16:35]
  10. Y’a une question que beaucoup d’expatriés se posent c’est « c’est où chez moi ? » Alors Julien c’est où chez toi? [18:29]

PARTIE 2: VIVRE ET S’INSTALLER A L’ILE MAURICE [18:55]

  1. Qu’est-ce qui t’a le plus étonné en arrivant à Maurice ? [19:10]
  2. A quoi ça ressemble une semaine type là-bas ? [20:46]
  3. Est-ce qu il y a une communauté importante de français a Maurice ? [24:03]
  4. Pour tous ceux qui viennent s’installer et ont des enfants, quelles sont les possibilités de scolarisation, y a-t-il une école française ou une école internationale ? [24:39]
  5. Parfois, on retrouve les expatriés regroupés par quartier. Est-ce que la communauté française vit dans une ville ou un quartier en particulier à Maurice ? [25:03]
  6. Quels conseils tu donnerais à un français voudrait s’expatrier à Maurice ? [25:27]
  7. Est-ce que c’est facile de se loger ? Dans quels secteurs peut-on trouver du travail ? [26:29]
  8. Dernière question, avec le recul, quelle est la plus belle aventure de ta vie, après ta 1ère expatriation à l’étranger en 1999 ? [27:46]
EXTRAITS
« Ça n’a pas été créé dans le but d’être une entreprise au départ, c’était vraiment un hobby. Le soir le WE. Dans mon salon. Dans ma chambre. A Madrid. A Londres. »

 

« Mon chef me demande: – Ça va pas ? – Si ça va. C’est le Wall Street Journal qui m’appelle pour faire une tribune sur mon projet. Ils ont trouvé ça super intéressant. J’y croyais pas ! »
« Est-ce que je pars pour les bonnes raisons ? L’expatriation est avant tout un projet, c’est certainement pas une fuite. L’herbe n’est pas plus verte ailleurs. Elle est d’un vert différent. »
« À la trentaine, on a toujours des amis qui construisent une maison qui prennent un crédit . J’avais pas choisi la même route. J’avais choisi de repartir à l’étranger. Il y avait un décalage certes. Mais cette richesse qui n’était pas matérielle mais culturelle m’a vraiment apporté beaucoup. J’aimerais continuer à vivre de cette façon là peut-être découvrir d’autres destinations dans les années à venir. Une fois qu’on y prend goût on a du mal à arrêter. »

 

« On va pas au boulot en voiture ou en planche à voile ! C’est embouteillage tous les matins, tous les soirs. On peut passer 1h30 par jour en voiture. »
« Il faut savoir regarder de l’autre côté de la carte postale. Vous savez celle où il y a rien écrit et c’est à nous d’écrire l’histoire. »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Expat Heroes © 2018
%d blogueurs aiment cette page :