Romain Maugrain nous partage son expérience en Argentine, Bolivie et Ecuador. Quelles sont les différences culturelles avec la France ? Conseiller International à la CCI Normandie, Romain nous expliquera en 2ème partie, le fonctionnement du dispositif VIE (Volontariat International en Entreprise) et VIA (Volontariat International en Administration). Quelles sont les conditions d’éligibilité d’un contrat VIE ? Quels en sont les avantages ?

QUESTIONS
  1. Dans quels pays as-tu eu la chance de travailler ? 1:33
  2. Qu’est-ce que ces expériences t’ont apporté ? 1:45
  3. En Licence, tu rencontres l’amour de ta vie, Darinka qui est bolivienne, à Clermont Ferrand. Tu pars en Argentine faire ton Master. Puis quand tu finis tes études à Montpellier, vous pensez à partir en Bolivie ensemble. Tu as trouvé du travail à distance mais tout ne se passe pas comme prévu…  2:55
  4. Tu as vécu en immersion totale en Bolivie dans la famille de ton épouse. Quelles sont les différences culturelles que tu as relevées avec La France ? 5:14
  5. Après la Bolivie, vous vous êtes dits: qu’est-ce qu’on fait ? Est-ce qu’on rentre en France ensemble ou on essaye un autre pays qui ne soit ni la France ni la Bolivie. Un pays « neutre » où vous seriez sur le même pied d’égalité. Finalement ça a été l’Equateur. Pourquoi ce choix ? 7:33
  6. Tu connais donc bien ces quelques pays d’Amérique latine: L’Argentine, la Bolivie, et l’Equateur.  Comment se passent les relations au travail ? Quelles sont les erreurs à ne pas commettre en Amérique Latine ? 9:44
  7. Quels sont les conseils que tu donnerais pour trouver un travail en Amérique Latine ? Parler l’espagnol ça va de soi. Est-ce que les CCI en France et à l’étranger peuvent aider les jeunes français dans leur recherche d’emploi ? 12:33
  8. Aujourd’hui vous êtes en France. Ça n’a pas dû être une décision évidente. Entre la France et la Bolivie votre coeur a dû balancer. Comment avez-vous pris votre décision ? 14:06
PARTIE 2: DISPOSITIFS VIE ET VIA 15:25
  1. Pourquoi les systèmes du VIE et VIA ont été mis en place ? En quoi ça consiste ? 15:48
  2. Combien est-ce qu’il y a de VIE dans le monde ? 17:54
  3. Est-ce qu’il y a des pays ou des secteurs plus demandeurs que d’autres ? 18:14
  4. Comment ça se passe, on postule en ligne ? Quelles sont les différentes étapes avant le départ ? 18:52
  5. Comment sont fixés les salaires ? Est-ce qu’il y a un salaire minimum en fonction des pays ? 22:10
  6. Le logement peut-être difficile à trouver. Je pense notamment à l’Irlande ou à la Suède: on en parlait avec Karine dans l’épisode #18. Une fois que le candidat est retenu, est-ce qu’il est accompagné pour sa recherche de logement ? 23:55
  7. Est-ce que les frais de voyage sont pris en charge ? 24:55
  8. Est-ce qu’on a une couverture santé et est-ce que ça compte pour la retraite ? 25:34
  9. Est-ce qu’on peut enchainer les contrats VIE comme on enchaine des CDD ? 26:55
  10. Que deviennent les talents après un VIE ? 27:10
EXTRAITS

« Ça forge la caractère, ça développe des compétences inter culturelles, on est plus flexibles, on développe un réseau. »

 » La place de la famille occupe une importance prédominante dans la vie et dans les affaires. »

« Le temps n’est pas forcément le même pour nous que pour eux. Eux appréhendent assez facilement l’incertitude. On ne sait pas de quoi demain sera fait donc on profite du moment présent. »

« En Amérique latine, tant dans la famille que dans les affaires, on a du mal à dire non. Le non n’est pas très bien vu. »

« La corruption est assez tabou en France. En Amérique Latine, on peut avoir à faire face à la corruption. Il faut y être préparé. »

« Il faut gagner la confiance personnelle de son interlocuteur. Le familial, le personnel et le professionnel sont assez rapidement mêlés. »

« Les structures hiérarchiques sont assez verticales à l’opposé des cultures nordiques. D’où l’intérêt d’identifier le bon interlocuteur qui a le pouvoir de décision pour ne pas perdre de temps. »

« Parler espagnol est important mais les gens sont assez tolérants. Même si l’espagnol n’est pas parfait, ce n’est pas un frein contrairement à la France. »

« Une mission professionnelle intéressante à l’étranger de 6 à 24 mois pour un jeune de 18 à 28 ans avec un niveau d’indemnité attractif et un niveau de responsabilité supérieur à ce qu’il pourrait avoir en France. »

« C’est un partenariat entre l’entreprise, Business France et le jeune. »

« Les avantages pour l’entreprise: la possibilité pour elle de tester un jeune cadre à potentiel en lui confiant une mission à l’étranger et d’accéder à des profils qu’elle aurait eu du mal à trouver seule.  »

« Le VIE est devenu un outil pour embaucher et tester des futurs cadres internationaux des entreprises. »

« Le statut public du volontaire exonère l’entreprise de tout lien contractuel (le jeune est placé sous la responsabilité de Business France) et de charges sociales en France. C’est un dispositif subventionné par les conseils régionaux.  »

« 68% des jeunes se voient proposer un contrat à l’issue de leur mission. »

 

LIENS

Trouver une offre d’emploi VIE ou VIA sur la plateforme Civiweb

Télécharger ou consulter le Guide du Volontaire

Télécharger le guide des bonnes pratiques du Volontaire

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Expat Heroes © 2018
%d blogueurs aiment cette page :