3 choses marquantes depuis mon arrivée en Angleterre

09/07/2017

Ça va faire un an qu’on a débarqué en Angleterre pour quelques années. Trois choses m’ont principalement marquée:

La bienveillance des anglais

Je vis dans la campagne anglaise loin de la bulle expat. Dès les premiers jours d’école, les mamans anglaises sont venues vers moi pour me demander si je trouvais mes repères et m’orienter vers Capucine, la seule autre française du coin, mariée à un anglais. Par la suite, le cercle des mamans a toujours veillé à m’inclure dans leurs plans alors qu’elles se connaissaient déjà. C’est bien plus que de la politesse, c’est le souci de ne laisser personne de côté. Autre exemple, à la chorale. Alors que j’étais silencieuse et trop timide pour m’incruster dans leurs conversations, une personne du groupe m’a reconnue et s’est excusée en disant que son intention n’était pas de m’ignorer car elle n’était pas certaine de me reconnaître. Elle a enchaîné sur une question pour m’inclure à la conversation du groupe, et voilà ! En France, ça arrive très rarement… Autre exemple: nos voisins ont veillé à nous inviter au barbecue qu’ils organisaient, alors qu’on s’était à peine présentés !

La météo changeante

Ça fait un peu cliché, tout le monde le dit, mais il faut le vivre pour le croire ! Une pluie minuscule (on appelle ça crachin en langage météo ?!) qui te trempe des pieds à la tête en 5 minutes (mieux vaut sortir couverts). Mais surtout ce qui est agaçant, c’est que ça change tout le temps: mardi 4 juillet matin il a plu, l’après-midi on  était en tongs et tout le monde suffoquait à 26 degrés ! Autant dire, qu’il faut pas rater l’occasion de sortir LA robe de l’été ! Ni d’ailleurs de manquer l’occasion de manger une glace… Les mamans apportent leur mini glacière pour le goûter de leur progéniture à 3:30 pm, c’est pas un truc qu’on verrait en France (et pourtant les occasions de beau temps ne manquent pas !).

 

Les Charities

Quand tu vis en Angleterre, tu reçois chez toi un sac plastique bien emballé. Sur ce rectangle est noté le nom d’une charity ainsi que le jour où son camion passe devant ta maison. La charity te fournit ce sac où tu peux mettre des habits ou tout autre objet en bon état, peu encombrant dont tu ne veux plus. Un camion de la Charity passe régulièrement dans le coin pour récupérer les sacs qu’ont laissé les gens en évidence devant leur maison ! C’est un vrai business , puisque les objets récupérés sont triés puis vendus dans des charity shops. Mes enfants vont à l’école publique anglaise. Et figurez-vous qu’une partie des évènements de l’école sont rythmés par les charities ! Pas étonnant que UK soit le pays le plus généreux d’Europe selon la Charities Aid Foundation ! 

Encore 2 ans pour découvrir la culture anglaise !

Tous les samedis matin, nous nous rendons à l’école française. Un lien indispensable à la langue et à la culture que nous souhaitons transmettre à nos enfants et une parenthèse matinale en couple pendant que les petits sont à l’école. Pendant le trajet du retour, notre fils de 7 ans nous a dit: « maman, papa, j’aimerais bien rester dans cette école. On va rester encore combien de temps en Angleterre ? Jusqu’à year 6 ? » . Le papa, lui, fête ses 2 ans de contrat. Le fameux entretien qui doit décider si oui ou non le contrat est prolongé a eu lieu: nous resterons encore 2 ans de plus !  De quoi nous satisfaire tous, puisqu’après des expatriations de 2 ans maxi ponctuées par 2 retours en France, on a besoin de stabilité, de s’ancrer un peu ! Nous voilà prêts à partir en vacances l’esprit tranquille, un peu de France, un peu de Portugal, nos origines quoi ! A ce délicieux mélange va s’ajouter la culture anglaise qu’on est en train d’acquérir. Tout comme la famille de Peppa Pig, on essaiera de pas se tromper et de bien rouler… à droite ! Pour le bronzage, pas de risque qu’on bronze rosé, nos origines nous en préservent, hihi !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Expat Heroes © 2017
%d blogueurs aiment cette page :