Deux invités pour cet épisode. D’abord Joëlle alias lili plume qui est l’auteur du livre « et si on partait vivre au Brésil ma chérie ». Ainsi que Georgia Wolinski qui a réalisé les magnifiques illustrations colorées et vibrantes de ce livre. On parlera de la naissance de ce beau projet et de leur collaboration à deux. Et bien sûr du brésil puisque Joëlle alias Liliplume y a vécu, 4 années marquantes alors que maintenant elle vit au Mexique, elle en parle toujours avec autant d’amour et de passion. Et puis Georgia, petite fille du célèbre Georges Wolinski, qui vit à Sao Paolo depuis un an.  Elles vont nous aider à déchiffrer les codes culturels brésiliens et nous donner les clés pour bien s’adapter dans ce pays. Si vous avez comme projet de vous expatrier au Brésil, c’est un épisode à ne pas manquer. Sinon ça va vous donner des idées. A la fin de cet épisode vous vous direz ? « Et si on partait vivre au Brésil « ?.

Pour soutenir le podcast, RDV sur https://www.tipeee.com/expat-heroes.

 

CE QUE VOUS ALLEZ APPRENDRE

– Les différences culturelles entre la France et le Brésil.
– Le portugais est complètement différent du portugais du Brésil.
– Pourquoi Georgia a proposé son travail d’illustratrice au projet de livre de Joëlle.
– Pourquoi Joëlle a choisi l’auto-édition.
– Pourquoi le Brésil booste la créativité de Georgia, illustratrice.
– Les super pouvoirs acquis au Brésil par Georgia et Joëlle: l’ouverture d’esprit, la zen attitude, oser se surpasser…

PARTIE 1:
LE LIVRE « ET SI ON PARTAIT VIVRE AU BRÉSIL MA CHÉRIE ? »
2:30 La réaction de Joëlle après la proposition de son mari.
5:26 Quel a été le déclic pour écrire ce roman ?
9:24 Les cours de portugais avant de partir au Brésil: une bonne idée ?
11:23 Pourquoi Georgia a proposé ses services d’illustratrice à Joëlle ?
13:03 Qu’est-ce qui a plu à Joëlle dans le travail de Georgia ? Comment a-t-elle financé son travail ? Comment s’est passée leur collaboration ?
14:26 Quelle est la source d’inspiration de la créativité de Georgia ?
16:21 Pourquoi Joëlle a-t-elle choisi l’auto édition ?
18:09 Combien de temps a pris la production du livre  ?
19:39 La suite du livre se prépare ?!
PARTIE 2: S’ADAPTER AU BRÉSIL
21:32 Pourquoi Georgia s’est expatriée au Brésil ?
23:39 Comment Georgia s’est adaptée à la culture brésilienne ?
25:33 Quelles sont les différences culturelles marquantes entre la France et le Brésil ?
28:02 Qu’est-ce qui est le plus difficile au Brésil et au contraire le plus facile ?

30:41 Le « beijo » et « l’abraço » c’est très surprenant au début ?

32:03 Au Brésil: l’enthousiasme à 300% !

33:16 Le Brésil: attention sécurité, vrai ou faux ?

36:42 Conseils à ceux qui veulent s’expatrier au Brésil.

40:16 Les super pouvoirs acquis par Georgia et Joëlle.

LIENS

Envie de découvrir la favela loin des clichés ? Pierre Baron nous emmène à Rio de Janeiro où il a été en stage pour une ONG dans l’énergie solaire au sein de la favela Babilônia. Il met aujourd’hui le kitesurf au coeur d’un projet associatif pour ouvrir les portes de la favela et montrer qu’elles font partie intégrante de la richesse culturelle de la ville de Rio.

Pour soutenir le podcast, RDV sur https://www.tipeee.com/expat-heroes.

 

QUESTIONS

1. Tu es Vice Président d’une ONG qui s’appelle REVOLUSOLAR à Rio de Janeiro. Peux tu nous expliquer l’objectif de cette association ? 0:57

2. Il y a un an tu arrivais en stage dans cette ONG. Tu as travaillé au sein de la favela Babilônia dans la région sud de Rio, avec les « moradores », les habitants. Comment t’es-tu intégré ? 1:23

3. En quoi ce projet a changé la vie au quotidien des gens de la favela ? 2:31

4. Il y a  aussi une volonté d’inclure les gens de la favela dans le projet, de les former pour leur permettre de travailler… 3:39

5. Comment vous vous y êtes pris pour convaincre les décideurs ? 4:37

6. Parlais-tu portugais ? 5:47

7. Tu as connu l’année de mise en place des JO. Peux-tu nous décrire cette période ? 6:05

8. Il y a beaucoup de clichés sur les favelas et une image très négative où on imagine la pauvreté, la violence et les trafics. Tu as eu peur au début ? Comment ta perception a-t-elle évolué ? 8:21

9. Tu t’es intégré à travers le kitesurf. Très rapidement tu as décidé de partager ta passion avec les jeunes de la favela… 10:01

10. Vous avez créé le festival de la pipa- pour faire connaître le projet à tous les habitants et pour les rassembler. C’est quoi la Pipa ? 11:41

11. Quels feedbacks vous avez eu de l’événement et du projet ? 13:18

12. Une volonté d’apporter une dynamique associative, ouvrir les portes de la favela et changer l’image négative des favelas 13:55

13. Quelles sont les prochaines étapes et ton ambition sur ce projet ? 15:33

14. Quelle est la rencontre la plus marquante que tu aies faite lors de ton séjour à Rio ? 16:50

15. Qu’est-ce qui te plait dans la culture brésilienne ? 17:58

16. Si tu pouvais comme dans « retour vers le futur » voyager dans le temps et donner des conseils au Pierre Baron d’avant le départ, qu’est-ce que tu lui dirais ? 18:46

17. Tu es de retour en France le temps d’obtenir un Visa. On dit souvent qu’on revient changé d’une expérience à l’étranger. Quel est ton avis. Tu te sens différent ? 19:33
 

EXTRAITS

Je veux leur proposer une opportunité de vie à travers le projet de kite solidaire.

C’est le symbole de mon projet. Le kite surf est un cerf volant, la pipa est un cerf volant plus petit.  Je veux faire le lien entre la favela et la plage par le biais de ce sport le kite surf.

On veut ouvrir les portes de la favela pour montrer que la favela est un endroit magique.

Contrairement à ce qu’on peut imaginer, ce sont des personnes très ouvertes à rencontrer à partager leur expérience, les points de vue magnifiques de la favela.

Former des jeunes, des adolescents, des adultes à la pratique du kite surf et qu’ils voyagent par la suite en exerçant cette profession ce serait un grand rêve pour moi.

Les brésiliens arrivent à être efficaces sans stress. Le stress, on a l’impression qu’ils ne le connaissent pas. Ils arrivent à jongler entre contraintes et plaisir de façon harmonieuse.

Après mes études d’ingénieur, mon parcours a pris une autre forme mais en fait je me rends compte que je suis heureux comme ça.

 

LIENS

 
Site Web de l’ONG Revolusolar (en portugais) https://revolusolar.wordpress.com

Vidéo de l’ONG Revolusolar (en portugais sous-titré en anglais):

Vidéo du projet de Pierre, Kite Solidaire (en français):

Page Facebook du projet de Pierre, le Kite Solidaire: https://www.facebook.com/kitesolidaire/

Cet épisode vous a plu ? La meilleure façon de soutenir le podcast est de laisser un avis 5 étoiles sur Apple Podcasts ça permettra à d’autres de le découvrir plus facilement. Vous pouvez aussi m’aider financièrement à le développer en versant un euro par mois sur la plateforme tipeee https://www.tipeee.com/expat-heroes.

Vidéo BFM TV – Des français qui ont ouvert une maison d’hôtes à Rio en 2016 juste avant les J-O