Vous souhaitez connaître le vrai du faux sur l’Asie ? Cet épisode est justement consacré aux idées reçues et aux clichés qu’on peut entendre sur l’Asie, et notamment sur le Vietnam et Singapour. Je reçois un expert pour en parler: Romain Lazzarotto qui produit le podcast « sur les routes de l’Asie » depuis 5 ans. Lyonnais d’origine, il a vécu au Vietnam avant de s’installer à Singapour il y a 8 ans. Il nous donnera aussi plein de conseils pour s’y installer.

Pour soutenir le podcast, RDV sur https://www.tipeee.com/expat-heroes.

 

CE QUE VOUS ALLEZ APPRENDRE

– Le vrai du faux sur l’Asie, sur le Vietnam et Singapour en particulier
– La différence entre une expat au Vietnam et une expat à Singapour (100% vécu par Romain !)
– Le coût de la vie pour s’installer à Singapour
– Des astuces pour trouver du travail à Singapour
– Les sites ressources pour bien préparer son installation à Singapour

 

QUESTIONS
0:53 Skip intro
1:47 Avant de nous faire voyager avec voix, avec tes mots à Singapour, j’aimerais que tu nous parles de ton podcast Sur les Routes de l’Asie lancé il y a 5 ans en juillet 2013. Comment est née cette idée de podcast ?
3:18 Est-ce que tu as été toujours fasciné par l’Asie ?
4:59 Pourquoi pas de la vidéo ?
5:59 Qui sont les invités du podcast sur les routes de l’Asie ?
8:26 Pourquoi avoir choisi de t’expatrier à Singapour ?
11:00 Est-ce que c’est facile de s’adapter à Singapour pour un européen ?
12:02 PARTIE 2 – STOP AUX CLICHÉS SUR L’ASIE
Après avoir vécu en Asie pendant de nombreuses années et t’être nourri de ces interviews, tu as maintenant une meilleure connaissance de l’Asie. Il y a une choses que tu ne supportes pas c’est les clichés qu’on peut lire ou entendre un peu partout, sur les réseaux sociaux ou dans les médias. Voici une série de questions pour connaitre le vrai du faux sur l’Asie.
12:20 On dit souvent qu’il y a plusieurs Asie. Qu’en penses-tu ?
VIETNAM
16:41 Est-ce que le Vietnam est vraiment un pays de traditions ?
18:13 Le silence est un luxe au Vietnam ?
18:08 Des rizières partout à perte de vue ?
SINGAPOUR
20:54 On est fliqués à Singapour, y’a des caméras partout.
21:47 On se prend une amende hors de prix si on crache où si on jette un chewing gum par terre ?
23:54 A Singapour il faut être riche pour y vivre. Et d’ailleurs tout le monde est riche là-bas.
25:44 Le coup de gueule de Romain sur les reportages à la TV française ne montrant que des français qui vivent dans le luxe mais qui ne sont pas la majorité !
PARTIE 3 – S’INSTALLER À SINGAPOUR
30:30 Est-ce qu’on peut arriver là-bas sans travail et trouver sur place ?
34:36 De sites web ou des groupes Facebook à conseiller pour préparer son expat à Singapour ?
36:35 Y a-t-il une communauté française importante ?
LIENS

Découvrir le podcast de Romain: « sur les routes de l’Asie »: http://www.surlesroutesdelasie.com

Les épisodes du podcast « sur les routes de l’Asie » avec Thierry Robinet

Climat saison et météo au Vietnam: https://www.routard.com/guide/vietnam/3007/climat_et_meteo.htm

Quand visiter les rizières en terrasse du Nord au Vietnam

« Quelques jours à Singapour avec Ariane Nabarro » sur le podcast Sur les routes de l’Asie: http://www.surlesroutesdelasie.com/34-quelques-jours-a-singapour

Le site web pour préparer son installation à Singapour: https://paris-singapore.com
Le groupe Facebook Singafrog: https://www.facebook.com/groups/7813395019/

Je vous emmène à Ho Chi Minh Ville à la rencontre de Claire Bailliez. L’expatriation a permis à Claire de devenir coach en intelligence relationnelle. Claire va nous expliquer comment, suite à la rencontre avec la méditation et le yoga, elle a réussi à mettre ces valeurs très spirituelles au coeur de son activité. La spiritualité au service du Business?! C’est possible dans Expat Heroes!
 

Pour soutenir le podcast, RDV sur https://www.tipeee.com/expat-heroes.

QUESTIONS:

1. Avec le recul, comment as-tu vécu cette décision de départ vers le Vietnam? [00:45]

2. As-tu eu le sentiment de t’être sacrifiée? [02:39]

3. Pourquoi cette envie de reconversion? [03:32]

4. Frustrée d’être en même temps enceinte et d’avoir son projet, pourquoi? [06:45]

5. Lancer son activité a été un voyage intérieur pour toi, qu’as-tu appris? [09:33]

6. Est-ce que tu t’es fait accompagnée? [11:39]

7. Mettre le coeur au centre de son activité business, comment on fait concrètement?! [13:43]

8. Le projet Inspiring Women [16:51]

9. Les principaux challenges que tu as relevés en devenant entrepreneure? [18:37]

…pour bien s’installer à Ho Chi Minh Ville au Vietnam [20:33]

 

NOTES ET EXTRAITS:

« Quand le projet nous est tombé dessus, on s’est dit, c’est un signe, ça n’arrive pas 2 fois alors on y va! »

« Ça a été une expérience difficile parfois douloureuse, mais ça nous a fait grandir l’un et l’autre, on a découvert des expériences fabuleuses, rencontré des gens merveilleux et encore aujourd’hui, c’est une expérience qui continue de nous enrichir. »

« Je n’ai pas eu le sentiment de mettre ma vie et ma carrière entre parenthèses. »

« On devient femme de. On se sent invisible, inutile. Un besoin criant de reprendre les rênes. »

« Je me suis dit, je vais créer mon idéal, la vie dont je rêve on ne l’a pas souvent dans la vie, donc fallait la saisir. »

« Etre dépendante financièrement de mon mari était une vraie frustration, ça signifiait pour moi manquer de liberté, ça me donnait l’impression d’être prisonnière dans une cage dorée. Créer mon entreprise c’était retrouver mon indépendance, ré-accéder à ma liberté. »

« A chaque grossesse, je me suis rendue compte que j’accouchais à chaque fois d’un nouveau projet ».

« Découvrir que j’étais surdouée m’a libéré sur beaucoup de choses, dans mon couple, dans la façon de me positionner dans mon entreprise. J’ai pu mettre des mots sur tous les maux que je ressentais. C’est comme si j’avais remis une pièce du puzzle dans ma vie. Cette quête identitaire personnelle m’a permis de construire mon identité de marque. »

« C’est plus une capacité à être qu’à faire. J’ai appris à faire stop. J’ai fait la rencontre de la méditation et du yoga qui m’accompagnent au quotidien pour me rappeler à prendre le temps d’être ».

« Aller voir au delà du business, qu’est-ce qui est important pour toi, quels sont tes besoins. Au début c’était avoir de l’argent. Mais à essayer de satisfaire ce besoin, mon niveau d’énergie était très bas. J’arrivais pas à me reconnecter à cette joie. Le besoin pour moi était de retrouver cette joie ce plaisir. Les choix que tu fais s’alignent ensuite beaucoup plus avec ce que tu es. L’argent n’est qu’une conséquence. »

« Se reconnecter à ses propres forces, son rêve, son idéal, sa capacité d’être créative et d’innover, le bonheur pour soi. »

« Le Vietnam est vraiment un pays de contrastes, c’est vraiment soit on aime, soit on déteste. »

« Le silence est un luxe au Vietnam ».
 

LIENS:

Structures enseignant le français à Ho Chi Minh Ville 

L’association franco-vietnamienne

Groupe Facebook Expats in Ho Chi Minh

Granaskills

10 pistes pour devenir un leader éclairé – Les Echos Business

Guide Lonely Planet Vietnam 13ed – Anglais

 

Cet épisode vous a plu ? La meilleure façon de soutenir le podcast est de laisser un avis 5 étoiles sur Apple Podcasts ça permettra à d’autres de le découvrir plus facilement. Vous pouvez aussi m’aider financièrement à le développer en versant un euro par mois sur la plateforme tipeee https://www.tipeee.com/expat-heroes.