Elisabeth Marques est partie seule en expat au Koweit alors que d’autres choisissent New York, les Philippines ou une autre destination de rêve. Elle nous raconte cette 1ère expat au Koweit, un monde à part où on a pas de problèmes et où on peut mener une vie de luxe. Pourtant, le luxe du Koweit ne lui a pas fait perdre le sens des réalités. Au contraire. Elisabeth a pris conscience que le Koweit est une parenthèse dans le monde et que pour être heureuse, elle a besoin de revenir à l’essentiel, en France auprès de ses proches. Départ immédiat pour le luxueux Koweit entre puissance libératrice de l’argent et quête d’essentiel.
VOUS ALLEZ APPRENDRE:
  • pourquoi Elisabeth a choisi cette destination hors du commun;
  • ce qui est choquant en arrivant au Koweit;
  • les différences culturelles avec la France (en particulier les relations sociales);
  • comment les Koweitiens vivent le confinement;
  • si c’est un atout d’être français(e) au Koweit;
  • le visa pour rester au Koweit;
  • si Elisabeth a réussi à se faire de vrais amis ou à trouver l’amour;
  • pourquoi les expatriés ressentent de la culpabilité vis à vis de leurs proches;
  • que l’expatriation au Koweit est synonyme de solitude;
  • qu’il faut définir pourquoi on s’expatrie avant le départ et ne pas se forcer à rester si ça ne va pas.
LIENS UTILES:
Le blog d’Elisabeth « Liz In Kuweit » http://lizinkuwait.com/
 
 

Cet épisode vous a plu ?  Cristina l’a réalisé seule de A à Z! Pour l’aider, laissez un avis 5 étoiles sur Apple Podcasts ou soutenez son développement en versant une somme mensuelle ou ponctuelle sur la plateforme tipeee https://www.tipeee.com/expat-heroes.

Comments are closed.